Skip to content

Les Grandes erreurs du marketing (15) : le packaging

Amis du bon goût, bienvenue ! La semaine dernière (c’était pas du tout la semaine dernière, c’était il y a une éternité maintenant et en plus j’ai déjà posté la photo sur Twitter, mais je pense qu’il est nécessaire que j’en fasse un article pour ce blog moribond), j’ai acheté du thé. Oui, je vous vois venir : « on s’en fout », criez-vous derrière votre ordinateur alors que vous buvez un Benco avarié. Et bien, dans ce cas, coupez le son de ce blog ! Oui, allez-y ! Pas de quoi avoir peur ! Vous savez : le monde ne s’écroulera pas(*).

Bref, donc, pour ceux qui sont restés, j’ai acheté une boîte de thé au Carrefour Market en face du boulot (où — miracle sur la 42e rue — je n’ai toujours pas été viré). Je la trouvais bizarre cette boîte, son packaging ne me semblait pas correspondre à la promesse que j’attends d’une boîte de thé, mais c’était du Tetley avec les sachets à tirettes qui permettent de vider toute l’eau du filtre et c’est quand même bien pratique. Du coup, malgré ma réticence à l’acheter, j’ai quand même craqué.

Revenu au bureau, j’ai mis la boîte de Tetley sur le rebord de mon bureau, histoire de voir ce qui allait se passer. Est-ce que j’étais le seul à m’être fait des idées ou bien y avait-il de la part de TATA (la firme qui commercialise le thé Tetley) une véritable bourde de packaging ?

Tetley

Ça n’a pas raté : deux personnes sur trois sont venues me demander pourquoi j’avais acheté des tampons périodiques. Et il faut reconnaître qu’on peut facilement s’y tromper :

Tampax

J’imagine comment ils en sont arrivés à cette merveilleuse idée :

– Bon, les mecs, faut plancher sur le nouveau packaging de notre boîte de thé.
– Ouééééé !
– Alors, le thé c’est une boisson de… ?
– GONZESSES !
– Ouééééé !
– Pas con !
– Carrément !
– Les mecs y boivent du CAFÉ !
– Et de la bière !
– Ouééééé !
– Bon, et qu’est-ce qu’elles aiment les gonzesses ?
– …
– …
– Le thé ?
– Maurice, t’es con.
– Les tampons hygiéniques ?
– Elles… aiment ?
– En tout cas, elles en achètent !
– Pas con…
– Donc, si… on fait une boîte…
– Comme celle des tampons…
– Peut-être qu’elles auront l’impression…
– Que c’est pour elles ?
– Carrément !
– Et en plus, si ça se trouve, elles croiront acheter des tampons !
– Et on double nos parts de marché !
– LA CLASSE !
– TROP FORT !
– Ok et sur la boîte, à côté de notre pictogramme de la tirette, on met en gros : « EXTRA ABSORBANT ».

Bravo les gars. C’est très réussi.

(*) sauf si vous lisez ce post le 21 décembre 2012, là, je ne garantis rien.

Published inCours de marketing

2 Comments

  1. Mouais je n’avais pas vu que cela ressemblait à ça avant de le lire. Pour moi, le packaging est juste un peu moche.

Dites-moi tout...