Skip to content

Les Erreurs du marketing : DON’T FEED THE TROLL (et la NSA)

Ça fait quelques mois que je veux écrire sur ce blorgue, mais j’ai une motivation proche du zéro absolu (ce qui nous fait dans les -270°C tout de même, autant dire qu’il fait un peu frisquet, je vous encourage à prendre une petite laine).

Et puis, il arrive que, parfois, quand on n’a pas d’idée, soudain l’idée vient à vous.

Ainsi, en avril dernier (c’était il y a deux posts, autant dire que je ne suis pas vraiment au taquet dans la rédaction d’articles), j’ironisais sur une offre promotionnelle organisée par Heineken et Uber. Si vous achetiez une bière Heineken, Uber vous offrait 5 euros sur une course pour rentrer chez vous. Cette offre avait pour objectif de promouvoir la consommation responsable d’alcool et surtout sur l’importance de ne pas prendre sa voiture après avoir bu.

C’est à lire ici dans son intégralité. Ce que je trouvais très drôle, c’est qu’on proposait aux gens de « se responsabiliser sur la consommation d’alcool » en leur suggérant de boire un verre. De plus, j’ai été prévenu de cette offre à la fin de ma soirée, en ouvrant l’application justement pour réserver un VTC. J’y avais vu comme une incitation à un « dernier petit coup pour la route ».

Après la publication de l’article, j’ai eu un commentaire de Raph (spécialiste de la fermentation de houblon) qui critiquait la bière en question et j’ai renchéri :

Deux commentateurs inspirés

Et puis plus rien, le monde a continué de tourner, l’offre a dû s’arrêter et j’ai repris mon petit bonhomme de chemin sur l’autoroute de la vie.

Mais voilà qu’hier, un mail m’alerte ! Un nouveau commentaire est en attente sur cette notule. J’ai d’abord pensé à du spam (souvent, quand un commentaire arrive six ans après un article, c’est pour vendre des Louboutin ou des Rolex avec une tripotée de mots-clés débiles).

Pas du tout.

C’est un « honnête lecteur » un peu surpris de ma diatribe expéditive contre deux entreprises très cool qui veulent nous aider à mieux vivre, l’une en nous abêtissant avec de la levure fermentée, l’autre en exploitant des autoentrepreneurs en quête d’ascenseur social.

Son auteur Pat (le prénom a été changé), me tutoyant, s’étonne d’abord :

"Intéressant, mais c'est de la merde"

Il n’a pas l’air content, car Heineken est très certainement sa bière favorite. Moi aussi ça m’énerverait si on me disait que la London Pride à la pompe en Grande-Bretagne est dégueulasse. Je continue :

En plus, t'es con

Mais dites donc ! C’est qu’on est sacrément renseigné ! Bah moi, Pat, je n’ai pas dû aller dans un bar partenaire, j’ai eu l’information au moment où j’ai ouvert l’application. Et je n’ai pas fait des recherches pour savoir comment ça devait fonctionner en réalité. Déso, déso.

Toutefois, malgré les smileys, je sens comme un fond d’agacement de Pat. Je ne sais pas, comme s’il y avait quelque chose de l’ordre du ressenti entre lui et moi. Si ça se trouve, je lui ai fait une crasse sans même m’en rendre compte…

En tout cas, il a raison, « faire le buzz », c’est l’objectif de ma vie. Sinon pourquoi j’aurais un blorgue avec 12 lecteurs ? (Certes, les meilleurs lecteurs de la planète, mais seulement douze quand même, alors pour ce qui est de la viralité de mon post, Pat, détend-toi) (Tu permets, je te tutoie, il semble qu’on se connaisse.)

Quant à sa réflexion sur le souhait que j’aurais émis que Uber et Heineken me paient toute la course jusqu’à chez moi, je ne sais même pas où il l’a lu. D’autant que j’écris « 5 euros, c’est toujours bon à prendre ».

Pat décide donc d’enfoncer le clou :

Et tu sais pas compter

Ok. On est donc TRÈS TRÈS bien renseigné ! On fait des calculs et tout et tout. C’est beaucoup d’efforts pour un commentaire sous un post obscur qui date d’il y a six mois sur un blorgue sans lecteur !

Forcément, ça donne envie d’en savoir plus sur Pat…

Avec l’adresse IP qui a posté le commentaire, je remonte à Francfort. Malheureusement sur un serveur Cisco. Et un traceroute m’emmène sur Hetzner.de, genre d’OVH local puis vers GTT.net, une société américaine qui fournit notamment des services de VPN. Bref, une voie de garage.

Sherlock enquête

Mais heureusement, j’ai l’adresse email. Ça semble mal barré parce que c’est une lettre puis « pat » puis quelques chiffres. Même pas sûr que ce soit une vraie. Google me propose donc des liens qui vendent des licences de plaques américaines. Pas palpitant, mais deux résultats attirent mon regard. Il s’agit de liens vers le site « BuddyFetch ». Mon meilleur ami a, semble-t-il, partagé (ou s’est fait récupérer) son profil Skype sur ce site qui me donne son prénom, son âge et même son nom de famille.

Bon, ensuite, retrouver le profil Linkedin n’est qu’une formalité et… BINGO !

Mon ami Pat qui avait l’air TRÈS au courant de l’opération Uber / Heineken n’est autre qu’un type bossant au service marketing de la marque de bière et qui « se passionne toujours dans ce qu’il entreprend ». Un peu trop, parfois, ai-je envie de dire…

Une affaire rondement menée

Ça explique en tout cas sa colère pleine de smileys sur mon commentaire de consommateur averti (s’il savait que j’en achète régulièrement, parce qu’en ratio qualité / prix, c’est quand même le plus pratique, il serait FOU).

Je ne saurais dire s’il voulait avancer masqué ou pas. Si ça se trouve, il ne s’est pas douté de ce que l’on peut découvrir avec une simple adresse mail. Mais il aurait mieux fait de se déclarer officiellement de la société. Quoique ça lui aurait probablement enlevé la possibilité de poster un message passif agressif (comme on dit dans Cosmo ou Elle).

Allez, Pat. Sans rancune. Je t’offre une bière ?

Published inCours de marketing

9 Comments

  1. raph raph

    Oui mais pas une Heineken alors !

  2. Thib Thib

    Et vous partagez la course en Uber ?

    • Carrément. J’ai toujours les 5 euros de ristourne.

  3. Jean-Pierre Liégeois (du Var) Jean-Pierre Liégeois (du Var)

    Romain, j’admire tes dons naturels pour l’empathie et l’enquête à la fois

    • Je pense que c’est l’initiateur de la campagne et qu’il est vexé comme un pou de ma réflexion à deux balles.

  4. Eve Eve

    Quelques remarques
    – Moi non plus j’aime pas les Heineken, c’est grave docteur ?
    – Malgré ces infos très pertinentes, beau joueur, le com est publié sur l’article…
    – 12 lecteurs ?? Je me sens importante maintenant 😀

    • Vous l’êtes, très chère. D’autant que vous prenez le temps de publier un commentaire. Ça vous donne encore plus d’importance !

  5. ToMa ToMa

    Beau moment d’investigation, Elise serait fière !
    Toujours un plaisir de te lire.

Dites-moi tout...