Aller au contenu

Mois : août 2010

Les Grandes Erreurs du Marketing (11) : Orange, le réseau tout pourri

Dans ma série des grandes erreurs du marketing, je ne sais pas si vous avez vu cette grande campagne d’affichage dans les rues pour le réseau 3G+ d’Orange. On voit un panneau noir (classique) et au centre en lettres orange (re-classique), on lit : “Youpi !”. Un petit astérisque sur le côté explique la raison de cet émerveillement (et Dieu sait qu’il y a de quoi !), c’est qu’Orange a été élu meilleur réseau en France pour la 3G par l’ARCEP, l’autorité de régulation des téléphones que l’État contrôle, tout comme (encore un peu) Orange. Bon, le PDF en lien ci-joint n’a strictement aucun intérêt puisqu’à base de formules compliquées qui font mal au crâne, mais le bilan est là : comme par HASARD, Orange est le MEILLEUR opérateur et en a tiré sa campagne de pub : “Youpi ! Nous sommes les meilleurs”. Orange a même envoyé un SMS à tous ses clients : “Vous avez raison de préférer Orange. Nous offrons le meilleur réseau mobile en couverture et en qualité de service en France métropolitaine selon l’ARCEP”. Genre.

Chez moi, à Paris, dans mon appartement, on ne capte pas en 3G et à peine en EDGE. Pire : quand le réseau bascule de 3G à EDGE, on perd systématiquement la communication. Pratique ! Orange accuse les murs qui bloquent la toute gentille 3G qui veut passer. Ok, ok, soit. Mais pendant mes vacances, j’étais sur la terrasse d’une maison dans un bled “100% couvert” selon le site même de couverture d’Orange. Pour le coup, qu’on ne vienne pas m’arnaquer avec les murs. Et avec mon iPhone 3GS chez Orange, je ne captais rien tandis que le même téléphone chez SFR affichait un insolent “cinq barres” en 3G. Bref. En hommage à cette campagne de pub et ce réseau de daubasse pourri à la pisse de chat d’Orange, j’ai fait une compil’ de la qualité du réseau qu’on a chez Orange quand on est couvert en 3G “à 100%” selon l’ARCEP. Enjoy.

Orange, le réseau de merde

Mon conseil : si jamais un jour vous voulez un téléphone portable avec la 3G, évitez Orange.

L’ultime preuve

Twitter a le talent de ses auteurs. Hier, un événement tragique était annoncé en forme coup de poing par un David Carzon qui n’était pas encore parti à la Route du Rock :

Je débarque ou quoi ?

Le tweet était accompagné d’une capture rapide de l’avis de décès (qui n’aurait pas scoré énorme chez Acquine, mais bon) :

C'est dans le journal

La question posée (“je débarque ou quoi ?”) n’avait qu’une valeur de surprise dans la mesure où on se doute bien que personne ne va s’amuser à balancer un “faux” avis de décès dans un quotidien national (et accessoirement payer 45 euros la ligne HT). Et puis, on imagine assez bien les conséquences tragiques sur les relations du décédé quand on voit qu’un simple tweet concernant Bernard Montiel a pris des proportions gigantesques.

Mais pour d’autres, il y avait légitimité à s’interroger sur la véracité de l’information même si un avis dans Libé, c’est déjà quasi une certitude. Probablement des étudiants en journalisme (recoupe tes sources, coco). D’ailleurs s’il fallait vraiment s’en convaincre, une simple recherche sur le compte Twitter d’un des fondateurs de Vice, Gavin McInnes, ne laissait planer aucun doute sur le sujet (ni sur la cause d’ailleurs) :

C'est officiel

Or, on le sait, rien n’est jamais vrai sur Internet (d’ailleurs, Hamid Karzai s’est converti au christianisme, je n’en reviens pas). Conséquence : quelques tweets s’interrogeaient. “Pas possible, c’est un fake ?”, “Quelqu’un a une preuve ?”… Et – malgré la tragédie en elle-même – j’ai pas pu réprimander un fou rire (et c’est mal) en lisant celui-ci :

La surprise

Ah bah alors c’est sûr : puisque son compte Facebook est toujours là, c’est forcément qu’il est en vie. C’est ce qu’on appelle l’ultime preuve. Alors, remballe ton Libé pourri qui diffuse des infos même pas vérifiées ! C’est bien la peine d’inquiéter les gens, j’te jure…