Skip to content

Qui a multiplié les djihadistes en France ?

L’autre jour, je crois que c’était un mardi, mais c’est pas pour faire référence à l’excellent blog Bon Pour Ton Poil(*), Nicolas Sarkozy a parlé aux Français dans le poste. Je sais que vous savez : tout le monde l’a écouté, en dehors des fans de Plus Belle la vie. Mais une phrase a étonné mon colocataire qui s’abreuvait des paroles (tout comme moi) de l’ex chef de l’État (et l’État, c’est moi) en dégustant un Pinot noir dont vous me direz des nouvelles :

Sur les deux dernières années, nous sommes passés de quelques djihadistes à des centaines de djihadistes. La menace est permanente…

Qu’est-ce qui a pu se passer en deux ans pour qu’on passe d’une menace ridicule à une menace massive (dans la suite de l’interview, il a parlé de « milliers » de djihadistes aujourd’hui) ? Je vous donne quelques minutes de réflexion.

C’est bon ?

Eh oui, la bonne réponse était :

Voilà comment Nicolas Sarkozy fait passer le message subliminal que la menace djihadiste est la faute directe du mandat de François Hollande. Mais qu’a donc pu faire François Hollande pour multiplier par dix (puis encore par dix) le nombre de djihadistes en France ? On ne sait pas. Nicolas Sarkozy n’a pas semblé bon nous éclairer sur ce sujet.

On a continué donc d’écouter l’interview et un autre truc m’a interpellé un peu plus tard. Pour Sarkozy, le problème de « recruter de nouveaux policiers », c’est que ça va demander « de deux à cinq ans à cause de leur formation ».

Je suis pas un spécialiste (j’adore écrire ça) (j’ai l’impression d’être un mec qui croit pas au changement climatique) (tous les climatosceptiques commencent leurs phrases par « Je suis pas un spécialiste, mais pourquoi, si le climat se réchauffe, il continue de faire froid l’hiver ? Hein ? »).

Donc, je suis pas un spécialiste, mais un djihadiste, à mon avis, ça ne se forme pas en 3 semaines non plus.

Alors, si je compte « 2 à 5 ans de formation » pour un djihadiste, j’en conclus très logiquement que leur endoctrinement a forcément débuté avant leur arrivée aujourd’hui sur le terrain. Et donc, ces centaines de djihadistes ne se sont pas multipliés au cours de ces deux dernières années, mais auparavant : il y a trois ans ou plus. Et donc, la faute en incombe à…

Nico sur France 2

CQFD.

(*) Je mens, c’était un mercredi, j’ai dit « mardi » exclusivement pour faire référence à Bon Pour Ton Poil.

Published inMédias

Be First to Comment

Dites-moi tout...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.